Saisonnalité des indices boursiers, mythe ou réalité ?

Derrière ce titre, se cache un sujet très controversé de la finance, qui est celui de l’efficience des marchés financiers. Cette hypothèse suppose que les prix observés sur les marchés financiers reflètent à tout moment toute l’information disponible. Se faisant, il est impossible pour les intervenant de ces marchés de faire des gains anormaux, provenant d’une activité de prévision du prix des actifs, et les gains espérés peuvent être autant positifs que négatifs, ils sont donc censés suivre une marche totalement aléatoire. Dans ce schéma, le rôle du gérant de portefeuilles est très limité, et la gestion passive est donc privilégiée.

Pourtant, au delà des légendes urbaines, les données historiques semblent mettre en lumière certains comportements récurrents, on parle d’effet janvier, d’effet de changement de mois, d’effet week-end ou encore lundi, etc. Peut-on les attribuer à un effet saisonnier où est-ce seulement du pur hasard ? C’est ce que je vais essayer de déterminer dans les lignes ci-dessous. Le but de mon analyse n’est pas de valider ou de contredire ces thèses, mais plutôt d’essayer de repérer des schéma récurrents, et de voir s’il est possible d’en profiter.

Lire la suite

R & MySQL

Dans la lignée de mon article sur  R & Excel, je développe ici une méthode pour interfacer R avec une base de données MySQL. Dans un premier temps, je montrerai comment le faire sous Windows, puis sous Mac OS X dans un second temps. C’est pas que j’aime enfoncer des portes ouvertes, mais vous comprendrez qu’il est nécessaire d’avoir installé au préalable votre base de données MySQL et R sur votre machine…

Lire la suite

SAC Capital, retour sur l’affaire.

SAC Capital est ce que l’on appelle dans le jargon financier, un « Hedge Fund » ou souvent qualifié de fonds spéculatif. Ces fonds se différencient des fonds « classiques » par leurs techniques de gestion dîtes alternatives, souvent basées sur des modélisations mathématiques très élaborées (trading haute fréquence, algo trading, etc). Ces fonds sont souvent dédiés à une clientèle très fortunée, triée sur volet (en tout cas c’était le cas pendant longtemps, même si ce genre de produit à tendance à se démocratiser depuis quelques années), et sont également connus pour être des « black box », c’est-à-dire des structures où les stratégies de gestion sont farouchement gardées au secret. Ce sont des sociétés qui sont agréées pour investir sur tout type d’instrument financier, n’importe où dans le monde. A la différence des sociétés de gestion classiques, elles ne sont pas contraintes par des ratios de gestion, et profitent donc d’une liberté totale.

Lire la suite

R & Excel

Cet article est le premier d’une suite d’articles liés à la gestion, l’administration et le traitement des données via R. En effet, R pouvant être interfacé avec de nombreux logiciels très répandus dans le milieu professionnel ou universitaire, il peut s’avérer être un allié de choix pour des traitements laborieux et complexes.

Le tableur le plus connu, et sûrement le plus répandu, sur les ordinateurs de notre chère planète (même si la concurrence est grandissante depuis quelques années) est celui de Microsoft : Excel. Il était donc évident que cette série d’articles serait entamée par un petit tour d’horizon des choses qu’il est possible de faire en connectant R et Excel.

Lire la suite

Comment réagir face à la fin du Quantitative Easing ?

Avant de s’interroger sur la façon de réagir face à la fin du Qantitative Easing, je pense qu’il est important de bien expliquer en quoi il consiste, pourquoi il a été mis en place, et quels sont les effets de son déploiement. Une fois les fondements posés, je vais essayer de réfléchir sur les conséquences de son extinction pour enfin répondre à la question qui anime cet article « Comment réagir face à la baisse du QE ? ».

Lire la suite

Présentation de R

La finance est très consommatrice de données économiques et financières, et un des enjeux majeurs pour les opérateurs de marchés est la gestion de ces données. Dans un monde où les choses évoluent de plus en plus rapidement, le délai entre le traitement des données et la prise de décision doit être réduit au maximum, sans pour autant sacrifier la robustesse des résultats.

Lire la suite

La culture financière des français

A l’heure où l’on commence à voir les limites du système de retraite par répartition,  les sirènes du système par capitalisation commencent à se faire entendre et il ne serait pas étonnant de le voir prendre une place de plus en plus importante dans le paysage français. Il devient alors primordial pour l’investisseur final de comprendre comment fonctionne ce système.

Pourtant, une étude à l’initiative de l’Institut pour l’Education Financière du Public, et menée par le Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de Vie (en juin 2011) dresse un constat affligeant de la culture financière des Français. Même pour les principes les plus rudimentaires, les Français montrent un réel déficit de connaissance. Et cela ne s’arrange pas avec le temps !

Lire la suite